Troubles du sommeil

Aurélie Delmas, thérapeute à Bordeaux et télé consultations

12 millions de Français souffrent d’insomnie, c’est à dire 20 à 30 % de la population. La sophrologie aide à venir à bout de ce trouble du sommeil.

Troubles du sommeil

Les troubles du sommeil

Connaissez vous votre type d’insomnie ?

L’insomnie liée à l’anxiété

Elle est provoquée par des tensions dans la journée et/ou des bouleversements dans la vie quotidienne.

Elle survient souvent lorsque les personnes ressentent un sentiment d’insécurité. Celles-ci repassent le film de la journée au moment du coucher, expriment leurs angoisses par des cauchemars, voir pour certaines des crises de somnambulisme.

QUE FAIRE ?

Elles ont besoin de s’apaiser dans la journée, d’évacuer leur stress avant de dormir. Pour y arriver, on propose en sophrologie, des exercices de relaxation dynamique qui amènent les insomniaques à se détendre corporellement. On travaille également à renforcer la confiance en soi par la pratique d’exercices d’ancrage afin de favoriser un endormissement calme.

 L’insomnie psychosomatique

Elle touche des personnes qui ont été conditionnées pendant longtemps à ne pas dormir, par exemple à cause d’enfants ne faisant pas leurs nuits…

La structure physiologique du sommeil de ces insomniaques est changée. Ils mettent plus de temps à l’endormir, environ 15 minutes, et se réveillent plusieurs fois par nuit, à la fin de chaque cycle. Ils développent également une hypersensibilité aux bruits extérieurs, et mettent donc plus de temps à se rendormir. Leur sommeil est hyper fragmenté et souvent peu réparateur.

QUE FAIRE ?

En sophrologie, il faut travailler sur leur système de croyances, car ils ont acquis la certitude qu’ils ne peuvent pas dormir. Les exercices sont donc destinés à éliminer ces croyances négatives autour du sommeil afin de déprogrammer l’insomnie. On leur apprend également à s’isoler du bruit extérieur pour s’endormir plus facilement.

L’insomnie liée au changement de rythme

Elle touche les personnes qui travaillent en horaires décalés ou qui vivent un jet lag suite à un voyage en avion traversant plusieurs fuseaux horaires.

Au fil du temps, l’horloge interne de ces insomniaques se dérègle complètement, et ils n’arrivent plus à savoir quand il faut dormir. Une fatigue chronique s’installe.

QUE FAIRE ?

Le travail de sophrologie va consister à redynamiser ces insomniaques afin qu’ils soient mieux dans leur quotidien. Les exercices porteront aussi sur la resynchronisation de l’horloge interne afin que le sommeil revienne.